Plan France Numérique 2012
Flux RSS Facebook
Association Nord Internet Solidaire
Ministère l'Enseignement Supérieur et de la Recherche DUI Anis

TIC - Fracture numérique

A+A-imprimerEnvoyer

ENVOYER CET ARTICLE :




Les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC ou NTIC pour "Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication") désignent :

  • L’ensemble des technologies permettant la construction d’une Société de l’Information (hardware, software, réseaux et services) ;
  • Le secteur économique rattaché à ces technologies ;
  • Les nombreux usages de ces technologies.

La Fracture Numérique désigne le plus souvent l’inégalité d’accès et d’usages des technologies numériques (notamment l’ordinateur).

Cette inégalité est fortement marquée entre les pays développés d’Occident et les pays du Sud dits en voie de développement.

La fracture numérique existe également au sein de notre société. On parle souvent de « publics éloignés » ou « empêchés » pour désigner les publics en marges de la Société de l’Information.

Ceux-ci seraient privés d’un accès à l’Offre numérique (informations, services, culture…) pour des raisons géographiques (personnes résidant en zones rurales), générationnelles (personnes âgées), physiques (personnes en situation de handicap), socio-économiques (publics défavorisés), etc.

La mise en oeuvre de politiques d’e-inclusion à destination de ces publics s’impose aujourd’hui comme une nécessité, pour les raisons suivantes :

  • Le web devient, s’il n’est pas déjà, le principal vecteur d’accès à l’information. Promouvoir l’égalité d’accès au web, c’est garantir le droit de tous les citoyens à l’information ;
  • La maîtrise des fondamentaux des TIC (bureautique, navigation - recherche d’information web) est devenue indispensable en contexte scolaire et professionnel ;
  • Les usages « socialement pertinents » des TIC peuvent aider à faire avancer la société vers plus de justice sociale, tout en tenant compte des impératifs d’un modèle de développement durable.

L’e-inclusion recouvre ainsi trois types d’actions :

  • La promotion de l’accès à l’équipement auprès des publics éloignés (en amenant les réseaux d’information et de communication en zones rurales par exemple) ;
  • La formation aux usages des TIC, ou l’alphabétisation numérique ;
  • Le développement de l’e-accessibilité pour les personnes en situation de handicap.

La démarche Ordi 2.0 relève des deux premiers types d’action. En effet, les reconditionneurs détenteurs de la marque « Ordi 2.0 » permettent à des publics « éloignés » des TIC pour des raisons socio-économiques d’accéder à un équipement de seconde main performant à moindres coûts. Ils proposent également le plus souvent des formations à l’utilisation du matériel régénéré.

Source :